Photo Quelques fleurs que vous ne verrez qu'en montagne…

Quelques fleurs que vous ne verrez qu'en montagne…


Quelques fleurs que vous ne verrez qu'en montagne…

Les fleurs des montagnes ont été souvent considérées comme des espèces rares qui ne poussaient que sur les falaises et aux sommets. Fleurissant après l'hiver, pouvant supporter des températures rudes, voici quelques-unes des fleurs que vous pouvez qu'en hauteur. Néanmoins, d'autres espèces s'intégreront bien dans nos jardins.

Les plantes rares et protégées

L'edelweiss, le bulbocode, la gagée jaune, Le panicaut ou chardon bleu des Alpes, la primevère auricule, le pavot occidental, le rhapontique scarieux, le lys des Pyrénées, l'iris des Pyrénées et la saxifrage cotylédon sont des fleurs rares que vous ne retrouverez que sur un parcours de randonnée en montagne. Ces plantes rares des Pyrénées et des Alpes sont endémiques à ces régions. Elles ne poussent qu'à des périodes précises de l'année et sur un support pédologique spécifique.

A l'exemple de l'androsace helvétique qui ne pousse que sur des arêtes rocheuses entre 2 000 m et 3 500 d'altitude, la majorité des plantes d'altitude ne peuvent être cultivées en pot. D'ailleurs, la plupart des plantes de montagne citées ci-dessus sont des espèces protégées. Il est de ce fait interdit de les cueillir sous peine de sanctions. Véritables emblèmes de la beauté des montagnes, le simple de pouvoir les photographier est un motif suffisant pour aller à leur rencontre.

Les plantes cultivables à domicile

Fleurs des Alpes, l'arnica des montagnes, la digitale pourpre, le géranium sanguineum, l'ancolie des Alpes, la clématite des Alpes ou le rosier pimprenelle sont des plantes de montagne qu'il est possible de cultiver en pot. Néanmoins, la plupart de ces espèces ne peuvent être achetées que chez un pépiniériste ou un horticulteur spécialisé. En effet, la majorité d'entre elles nécessitent des soins particuliers.

Du fait que leur cueillette est régie par des lois strictes, il est important de disposer d'une justification d'acquisition concise pour pouvoir les mettre dans le jardin. Chacune de ces plantes a des vertus et des caractéristiques spécifiques à l'exemple de l'arnica qui est une plante médicinale. Elles sont toutes, généralement, résistantes aux changements climatiques. Certaines plantes comme la clématite des Alpes ou l'aster des Alpes peuvent même supporter des températures hivernales allant en dessous de zéro.

Autres variétés

D'autres plantes des montagnes comme la digitale pourpre ou l'aconit napel disposent d'une étonnante esthétique. Néanmoins, elles sont fortement toxiques. Il est important de savoir distinguer ces plantes à vue d'œil et de ne pas trop s'en approcher. Dans les Alpes, dans les Pyrénées ou sur n'importe quel site de randonnée, on peut trouver diverses plantes atypiques. Il est nécessaire de disposer de certaine connaissance pour vérifier la nocivité ou non de ces plantes si attirantes.

En résumé, les montagnes disposent d'une richesse floristique éblouissante. En plus des espèces typiques des hautes altitudes, il n'est pas rare d'y trouver des orchidées. Effectivement, ces dernières sont pour la plupart, typiques des forêts tropicales. Dans ce contexte, les sabots de Vénus, les orchis sureau et les orchis de Savoie peuvent être observés dans les montagnes d'Europe. Il est important de souligner que la cueillette du sabot de Vénus en montagne est strictement interdite.